Nouvelle marque créée en 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvelle marque créée en 2014

Message  stef le Dim 19 Avr - 10:13

Cette nouvelle marque créée en Australie ne devrait pas à priori retenir l'attention d'amateurs européens, ses productions étant pour le marché local.
Son créateur monsieur Ron Cunningham, fait fabriquer en Chine, ce qui n'est pas original. Par contre il a une démarche qualité tout à fait adaptée, n'hésitant pas à aller sur place sans compter, ça c'est rare.

Eureka Models

La firme sera présente sur des expositions anglaises après l'été.

Stef


Dernière édition par stef le Dim 19 Avr - 10:43, édité 1 fois
avatar
stef

Messages : 767
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Garratt double 242 AD 60

Message  stef le Dim 19 Avr - 10:36

Ce devait être la plus grosse machine construite en série à la sortie d'usine, et sans doute la plus grosse HO produite.


Vidéo AD60 sound

Les machines réelles étaient des doubles 242 destinées au réseau New South Wales en Australie, sous le type AD 60. Construites par Beyer, Peacock and Co. à Manchester, elles furent mises en service entre 1952 et 57. Sur 2 commandes de 25, les 8 dernières furent livrées en pièces détachées, car très rapidement des problèmes d’entretien se posèrent.
Ce furent les plus grosses Garratt jamais construites avec 228 tonnes métriques. Elles restèrent en service jusqu’à la fin des années 60 ; 4 sont préservées, une semble en état de marche approximatif.
http://eurekamodels.com.au/images/locomotives/ad60/1955-6020.gif
(archives Eurekamodels)
La firme Eureka Models commercialise ce modèle à l’échelle HO, en versions analogiques ou DCC sound au prix de 845 Dollars australiens (= 734 Euros franco), ce qui est encore accessible pour certains chanceux.

Voici la vidéo de promotion avec semble-t-il des wagons allemands.

Garratt Eureka Models

Avec une longueur de 48 cm la machine ne pouvait pas être livrée en une seule pièce d'où ce coffret assez surprenant.



L'assemblage des 3 parties se fait par un système de cages (assurant aussi la connexion électrique)
Le moteur n'entraine que l'essieu arrière, la transmission aux 3 autres se faisant par les bielles.
Faute de réseau il est impossible de dire comment cela marche, mais le passage en courbes de 1,20 m est possible.




Au premier regard, on est frappé par la finesse du modèle et la précision des pièces


La présence de personnages donne une idée de la taille de la machine. On se demande qi la réalisation de la chaudière n'a pas été sacrifiée vu son dépouillement. Il n'en n'est rien, vu de près la présence de rivets atteste bien d'un travail réel de gravure.


Vue du "bunker" comme le coté charbon est baptisé dans certains pays.
avatar
stef

Messages : 767
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum