150 Y ex BR 52

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

150 Y ex BR 52

Message  stef le Dim 27 Avr - 18:34

En mai 2014, le distributeur T2M propose une version SNCF de la 150 BR 52. Le choix s'est porté sur une machine des 25 machines prises de guerre d'où son numéro à 4 chiffres (celui de la D.R.) et non d'une des machines neuves immatriculées de 1 à 17. Leur carrière se termina en 1959.

Ces machines furent une extrapolation du type BR 50. Par rapport à l'origine, elles furent allégées avec un abri fermé, faciles à construire. Le nombre total construit est estimé à plus de 7 000 exemplaires. Elles formèrent le dernier noyau vapeur dans de nombreux pays d'Europe. En 2013 une manifestation d'amateur permit de réunir 10 machines en état en Tchéquie.
La machine luxembourgeoise 5519 vient tous les ans en France durant octobre dans le cadre d'un circuit circulaire avec croisière en bateau. La machine du VVT (Vapeur Val de Travers) tracte 4 fois par mois un train Neuchâtel Les Verrières (frontière française).

Documentation Wikipedia

La BR 52 du V.V.T ex ÖBB, remise en état d'origine.


(Cliché Roco)


Dès le premier abord, il s'agit d'un modèle de grande qualité. Le numéro 6982 est authentique (la SNCF ayant reçu la 7604 une des dernière construite).







La motorisation est pour le moins originale, car le moteur situé dans le tender entraine les 2 essieux arrières du tender, mais aussi les 5 roues motrices de la machine. 14 roues motrices cela doit donner de la puissance. Tous les utilisateurs sont unanimes sur son ralenti et sa douceur.
La sonorisation est bonne. Toutefois la corne de la D.R.G. a été conservée ; impossible de savoir si elle n'avait pas été remplacée par un sifflet.

Le modèle est déjà épuisé, une remise en fabrication a été décidée (fin avril 2014)

Stef


Dernière édition par stef le Mar 29 Avr - 20:55, édité 1 fois
avatar
stef

Messages : 765
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les BR 52 en famille (Marklin/Trix)

Message  stef le Mar 29 Avr - 19:35

Comparaison avec la 150 Y 17 Märklin verte référence 34157.
La machine Märklin n'est pas une nouveauté, puisqu'elle a été commercialisée 1 année en 1996 depuis des outillages plus anciens. Elle est équipé du système Delta maintenant dépassé.
Il ne fait aucun doute que Roco ait aussi utilisé des outillages existants.







Ce qui heurte dans le modèle Märklin, c'est sa couleur verte. Les machines réelles étaient affectées à la région Est où les couleurs étaient noires. Si des mécaniciens voulaient repeindre leur machine, il fallait l'autorisation du chef de dépôt, obtenir de la peinture. Vu les mauvais souvenir que ces machines trainaient, il ait peut probable qu'elles aient bénéficié de soins particuliers.
Les feux avant de la Märklin semblent maintenant un peu gros. Le tablier coupé au droit de la pompe à air n'est pas conforme. Les tuyaux de sablière venus au moulage sortent assez mal comparé à la Roco. Par contre la Märklin possède un turbo générateur d'électricité accessoire totalement oublié par Roco. Roco a pris le temps de graver des tabliers anti-dérapants, alors que ceux lisses de Märklin datent. Les sablières sont un peu plus larges chez Roco que chez Märklin. Cela sans doute à cause du moulage qui inclut les tuyaux chez Märklin. Les fenêtres de l'abri sont traitées avec plus de détails que Märklin. Roco a oublié les boulons de fixation des fonds de cylindres.

Comparaison avec la Trix CFL 5603 référence 22253 (série limitée de 2012) DCC





Il n'y a pratiquement aucun changement par rapport à la version SNCF, sauf le digital, et les aérateurs de cabine. Les inscriptions sont spécialement fines. La version comporte aussi 2 bombonnes ACFI à la base de la cheminée, ce qui la francise quelque peu. La rambarde de tender change un peu des tenders classiques.

Stef
avatar
stef

Messages : 765
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum