Du laiton suisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du laiton suisse

Message  stef le Jeu 28 Nov - 11:53

En 1981, un industriel suisse eu l'idée de fabriquer des modèles en laiton à la coréenne. L'entreprise n'eut pas beaucoup d’existence.  Pour le marché français, l'autorail Bugatti "Présidentiel" sur-allongé fut retenu. Très peu de modèles furent vendus. Par contre il restait une vingtaine de caisses décorées dépourvues de bogies, qui furent soldés par l'agent français en 1985. La mécanique Jouef s'installe facilement dessous.







La ligne sobre et dépouillée ne permet pas d'exploiter les possibilités de la méthode fabrication. Les vitres teintée n'existaient pas.  Avec le châssis Jouef, il n'y a rien à craindre pour l'inscription en courbe, par contre le déport ne doit pas permettre de croisements en courbe.

Beaucoup de gens ignorent que l'ingénieur anglais (Sir) Niegel Gresley à séjourné 1 ans dans l'usine Bugatti de Molsheim pour apprendre l'aérodynamisme. Dès lors on comprend que les formes des 231 A 4 du LNER soient de la même veine.

Lien vers les 231 A 4 du L.N.E.R. par Hornby Dublo

Stef
avatar
stef

Messages : 762
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum