Jep (Jouet Electrique Parisien) marque Mytique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jep (Jouet Electrique Parisien) marque Mytique

Message  stef le Jeu 1 Mar - 13:12

Géant du Zéro, la firme s’intéressa au H.O. La 231 R eut plusieurs versions qui se sont dans l'ensemble bien conservées. Il n'en n'est pas de même pour la 2D2 dont la caisse en plastique devient jaune ou blanche ou a pris la forme de banane dans le temps. La gamme marchandise comptait 20 références, mais là souvent les roues en zamak ont la zinkpest (références 1902 - 1969).

Catalogue : http://documents.train-jouet.com/index-HO.html

Lien => Trains jouets

Lien => FRtrains


Les liens ne sont actifs que si vous êtes connecté au site
.

L'intégralité de la marque sera traité sans doute en 2018.


Coffret de départ :



La 232 R de grande qualité est malheureusement affublée d'un tender irréaliste et laid. Elle a existé en noir et en vert. Les roues étaient soit rouges soit noires, les bandes pouvaient être blanches ou rouges.





Jep s'orienta vers une structure mixte zamak / plastique pour proposer en 1953 une 2D2 9100. Le moteur à 5 pôle procurait une souplesse rarement connue. Le châssis monobloc s'inspirait de la MS 800 de Märklin.


Aucun phénomène de zinkpest n'est connu, contrairement à d'autres fabrications contemporaines. Les premiers modèles portèrent des roues rouges contrairement à la réalité (peut-être pour faire Märklin ??). L'illustration fut la même toute durant toute la production, il est donc impossible de savoir quand les roues passèrent en noir bruni. L'exemplaire présenté le numéro 255, les exemplaires avec les roues noires n'ont pas de numéros. Les roues provenaient de la 232, l'emplacement des vis de bielles est caché par le châssis extérieur. Les 2 essieux centraux sont démunis de boudins sur les premières productions (toujours comme les MS 800). Les déraillements étaient fréquents sur les voies provisoires déformées de l'époque. Aucun essai ne donne d'indication sur le rayon de courbe acceptable pour la version à 4 boudins. Les premières fabrications avaient de tout petits tampons ronds, remplacés par des plus gros rectangulaires sur la fin. La taille des tampons n'a aucun lien avec la couleur des roues.







Les caisses furent elle réalisées matières plastiques toutes nouvelles, teintées dans la masse, qui vieillirent de manières différentes dans le temps selon les fabrications. Ce pouvait être un virage de couleur blanc ou jaune (sans doute un manque de résistance à la lumière). D'autres modifications physiques existent : gonflement, cintrages...c'est hélas définitif. La décoration de bandes en aluminium poli sur les machines réelles, fut remplacé par des bandes chromées, qui donnent un aspect un peu fanfare. Selon l’environnement elles font miroir et passent en vert pour les photos avec pelouse, à inox, sur les photos redondantes avec fond blanc.







" />
Références Jep 6007L au lancement ou 6009L en 1955.

Témoin de l'époque ou les plastiques d'emballages n'étaient pas inventés, la paille était utilisée comme produit de calage et le papier en protection :



Les 2D2 furent aussi vendues en coffret :





Avec un poids de 600 g grammes, ces machines devaient pouvoir remorquer de lourds convois. . La prise de courant par caténaires était possible sur tous les modèles. Pour le rail central il existât le champignon puis la spatule recourbée.



Stef

Mise à jour le 6 mars 2017


Dernière édition par stef le Mer 22 Mar - 0:06, édité 25 fois
avatar
stef

Messages : 767
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les voitures Jep fabriquées par Rateau

Message  stef le Ven 2 Mar - 18:07

Ces voitures réalisées en tôle emboutie, sans aménagement intérieur sont dépassées ; mais leur peinture légèrement brillante confère une présente indéniable sur une voie.

CIWL restaurant



CIWL lits :

avatar
stef

Messages : 767
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Déformation 9100

Message  mfjm le Lun 6 Mar - 22:23

L'origine de cette déformation est liée à la chaleur produite par le moteur, et aux tensions différentielles entre parties chaudes et parties froides. Malgré ses 5 pôles, ce moteur à l'entrefer trop élevé a un mauvais rendement (fortes pertes magnétiques avec un entrefer élevé, et donc chauffe plus qu'il ne devrait).
Par ailleurs cette locomotive tracte des trains de vitesse et non des tortillards, elle est donc soumise à un régime intensif par ses utilisateurs !
J'ai aussi souvenir des déformations des véhicules Norev construits dans le même plastique, probablement dues au soleil dans ce cas.


Dernière édition par mfjm le Mar 21 Mar - 19:07, édité 1 fois

mfjm

Messages : 50
Date d'inscription : 21/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jep (Jouet Electrique Parisien) marque Mytique

Message  LG_trois_rails le Mar 21 Mar - 11:49

Intéressant comme explication, mais j'ai vu des machines qui se sont bananées sans avoir été mises sur les voies.

Ce ne serait pas pluôt lié à un vieillissement du plastique ?

On connaît aussi les wagons série 4500 Märklin...

Pour ma culture, comment avez-vous pu évaluer le rendementu du moteur AP5 ?

Louis

LG_trois_rails

Messages : 42
Date d'inscription : 29/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Déformation du corps

Message  stef le Mar 21 Mar - 17:40


Cliché Billy Budd Internet



Effectivement il y a bien un lien entre la déformation et la présence du moteur. Il faut se souvenir que ces productions de l'époque étaient aux débuts du Polystyrène choc, dont le process était sans doute, mal connu ou mal maitrisé. A mon avis il y a un lien entre la "mauvaise" qualité de la matière et la déformation due au rayonnement thermique.
L'effet poudre blanche (sur la photo) ou le jaunissement sur d'autres exemplaires, montrent véritablement un problème de matière.






Plus tard Märklin eut un problème de ce genre, sur des trémies SNCB marron 4656.1 produites entre 1967 et 1972, il y eut aussi de la zinkpest sur ces productions.
Dans les deux cas les défauts n'étant pas sur la totalité des productions, l'irrégularité doit être liée seulement à des lots de matières premières.

Bien que ces matières ne soient pas éternelles, les productions actuelles ne présentent généralement aucun vieillissement constaté dans notre vie d'humain.

Stef
avatar
stef

Messages : 767
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Plastique en cause

Message  mfjm le Mar 21 Mar - 19:02

Les voitures Norev Ho et "O" présentent aussi des déformations et ruptures liées à cette matière plastique commune. Dans leur cas, le soleil, la matière et les conditions de moulage imprécises sont à l'origine de ces problèmes (contraintes résiduelles, rétrécissement de certaines parties, rupture ou fissures...).

Ce n'est pas du Polystyrène (les tentatives de collage sont vaines avec les colles pour polystyrène).

Chez Jep, le blanc est probablement dû à un mauvais mélange des charges mélangées au plastique de certains lots, et le rétrécissement bloqué par le châssis métal provoque aussi des ruptures (locotracteur).

mfjm

Messages : 50
Date d'inscription : 21/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

plastic

Message  stef le Mer 22 Mar - 12:06

Les Norev étaient fabriquées en Rhodialite (marque du groupe Gillet) La Rhodialite était en acétate de cellulose. Monsieur Véron avait travaillé chez Rhodiaceta.


Il suffit de taper maladie de la rhodalite sur Google pour trouver  ce commentaire à propos des poupées Raynall:

On dit souvent à tort qu'il s'agit d'une maladie du Rhodoïd. En réalité, la maladie ne touche généralement que la Rhodialite. Le Rhodoïd est de l'acétate de cellulose moulé, la Rhodialite est de l'acétate de cellulose injecté. La composition de ces deux matériaux très proches d'aspect est cependant fort différente, et le second semble beaucoup moins stable et se détériore avec le temps. (aussi appelé maladie du vinaigre).

L'acétate de cellulose est obtenue à partir du bois, dont elle conserve la porosité qui peut entraîner  sa dégradation, si la conservation est effectuée en milieu humide.

Il est très probable que Jep ait utilisé ce type de matériau et non du polystyrène, dérivé lui du pétrole. Il faudrait avoir une caisse déformée, et sentir s'il se dégage une odeur de vinaigre.

Stef
avatar
stef

Messages : 767
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jep (Jouet Electrique Parisien) marque Mytique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum