Les attelages, crapaudines (boites à essieux) Important

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les attelages, crapaudines (boites à essieux) Important

Message  stef le Mar 3 Avr - 8:25

Ces sujets n'ont jamais été traités. Pourtant ils permettent de renseigner sur l'âge et l’authenticité du matériel, principalement à essieux.

Tout d'abord un mystère sur ce type d'attelage, que l'on rencontre à la fois Au Pélican et chez VB avant 1949. Curieusement le catalogue montre bien des wagons avec ce type d'attelages mais noirs. La photo ci dessous résume toute l'intrigue :



En haut un VB, en bas un "Le Pélican" avec un mécanisme d’arrimage compliqué. Il a été démonté sur de nombreux wagons, car non compatible avec les autres attelages. Il sera désigné sur le site sous le nom de son inventeur monsieur Brun
.
Sur le premier catalogue connu de 1950, il ne figure plus. Il est remplacé par une boucle en acier, comme le faisaient Miniatrains et Rateau. Ce sera le type 1



Sous cette apparence rudimentaire se cache tout un mécanisme compliqué et peu performant. Le support d'attelage prend une forme de U percé pour recevoir l'essieu.





Les boites à essieux sont donc factices. Ce système avait de piètres qualités de roulement.

Très rapidement lui fut ajouté une béquille (présentée aussi sur le catalogue 1950) qui permettait l'utilisation de rails dételeurs. Ce ne fut pas une réussite la béquille venait souvent toucher le rail central provocant des cours circuits, ou étant responsable de dételages intempestifs. Les boites à essieux en plastique devinrent utiles avec des essieux à pointes : type 2



En 1956 VB montre le nouveau Staps équipé d'un attelage de leur conception. Il avait aussi un fonctionnement douteux et n'était compatible avec aucune autre marque (principe retenu par Jep et PMP) : type 3


catalogue VB



Enfin en 1958 tous les nouveaux wagons en fonderie furent équipé d'un attelage standard inspiré de Märklin : type 4





VB réutilisant d'anciens clichés il n'est pas possible d'affirmer qu'il fut appliqué à toute la gamme, bien que vraisemblable.

Une modification intervint, les crapaudines en plastique furent remplacées par des pièces en métal avec boites d'essieux rondes à rouleau en remplaçant les boites à huile. Si aucune illustration ne figure c'est bien une modification VB, largement utilisée par Lejeune et C°. Comme les bogies de la BB 9200 la gravure était très moyenne.



Les boites d'essieux SKF en métal à gauche ; à huile en plastique à droite.

On oublie souvent que tous les chariots d'essieux et les bogies étaient montés sur ressorts, ce qui permettait en pressant de découpler l'attelage.

Enfin, qui n'est pas connu, sans doute un restaurateur fit faire un moule correct, ajouré, mais ne permettant pas de recevoir un attelage. Il se rencontre sur des wagons nettement rénovés.

Pour plus de précisions il est possible de trouver les catalogues chez Trains Jouets

Stef

Voir la suite dans Pélican ou VB ???[b]
avatar
stef

Messages : 762
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Variantes d'attelages successives du type 1 puis 2

Message  mfjm le Lun 10 Avr - 15:46

Voici une photo comparée des 4 variantes équipant des wagons Maquette aux superstructures inchangées sur cette période :



- Les ressorts de suspension du wagon et boites d'essieux factices sont des moulages identiques assemblés par une pièce vissée sous le châssis (écrou caché par l'étrier).
- Les essieux sont montés sur un étrier avec paliers entre les roues.
- Les étriers a, b, c sont semblables et fixés à une lame d'acier fine élastique. Cette lame permet de dételer en appuyant sur le bout du wagon.
L'étrier d est plus long, un ressort hélicoïdal est caché dessous, et la vis d'assemblage est épaulée pour le jeu de compression de l'ensemble étrier et attelage.
La boucle d'attelage a est en fil d'acier, les boucles b, c, d sont en lame d'acier découpé, de forme variable coté essieu, et assemblage vissé pour c, et d.
Le bogie ancien à gauche porte l'attelage b riveté, a et b ont une pièce pendante en presspahn et acier (pour dételage magnétique ?).
Les attelages c et d, ont le crochet mobile et un contre poids (type 2) à soulever par le patin du rail de dételage.
Avec les supports d'essieux en Nylon, le type 2 sera monté sous l'assemblage des 2 demi supports. Une pièce intercalaire donne le jeu de la boucle entre Nylon et crochet.

mfjm

Messages : 50
Date d'inscription : 21/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum