Bref historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bref historique

Message  stef le Dim 12 Fév - 15:34

Vers 1947 monsieur Chaumeil garagiste de métier se tourna vers la conception de modèles H.O. Tout était maison, caisses en bronze, moteurs, engrenages. Il fut le premier à réaliser du 12 volts 2 rails. L'atelier se trouvait rue Pasteur à Lyon. En général, les modèles non montés se limitaient à la fourniture des seules pièces en bronze. Il était parfois possible d'adapter ces caisses sur des châssis du commerce. Les modèles construits provenaient d'un formule originale de coopérative ou chaque individu participait selon ce qu'il savait le mieux faire : soudure, peinture, électricité. La série terminée chaque participant repartait avec un exemplaire, monsieur Chaumeil en gardant pour des clients aisés. A partir de 1964 Monsieur Chaumeil ne prenait plus de commandes, mais les fabrications continuèrent jusque vers 1966. Monsieur Chaumeil se tourna vers à voie de 38, ou avec des copains il fit le train touristique d'Anse. L'outillage fut acheté par un fana de trains, mais les locaux furent trouvés vides à son décès.
En principe les séries étaient de 10, mais certaines machines ne furent pas assemblées, la BB 8100 dépassa sûrement ce chiffre.

Stef
avatar
stef

Messages : 767
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bref historique

Message  Admin le Dim 4 Mar - 16:11

[quote="stef"]Vers 1947 monsieur Chaumeil garagiste de métier se tourna vers la conception de modèles H.O. Tout était maison, caisses en bronze, moteurs, engrenages. Il fut le premier à réaliser du 12 volts 2 rails. L'atelier se trouvait rue Pasteur à Lyon. En général, les modèles non montés se limitaient à la fourniture des seules pièces en bronze. Il était parfois possible d'adapter ces caisses sur des châssis du commerce. Les modèles construits provenaient d'un formule originale de coopérative ou chaque individu participait selon ce qu'il savait le mieux faire : soudure, peinture, électricité. La série terminée chaque participant repartait avec un exemplaire, monsieur Chaumeil en gardant pour des clients aisés. A partir de 1964 Monsieur Chaumeil ne prenait plus de commandes, mais les fabrications continuèrent jusque vers 1966. Monsieur Chaumeil se tourna vers à voie de 38, ou avec des copains il fit le train touristique d'Anse. L'outillage fut acheté par un fana de trains, mais les locaux furent trouvés vides à son décès.
En principe les séries étaient de 10, mais certaines machines ne furent pas assemblées, la BB 8100 dépassa sûrement ce chiffre.

L'inventaire des fabrications serait :
BB 811, BB 8100, CC 7100, 2CC2 3 400 ; transkit BB 9004 pour châssis Märklin
141 P, 141 R (toutes versions), 241 A Est (3 exemplaires) 242 A 1
X 5 500, X 3 800

Lien :BZT


Dernière édition par Admin le Ven 29 Nov - 19:15, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 38
Date d'inscription : 29/12/2011

http://ho-2-et-3rails.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Quelques productions Chaumeil

Message  stef le Mar 13 Mar - 17:12

A la fin de son entreprise, monsieur Chaumeil, avait compris que ces modèles ne touchaient qu'une partie des modéliste. Il créa donc un transkit (sans doute le premier du H.O.) de la BB 9004, prévu pour être monté sur une machine Märklin.





Une autre caisse n'ayant pas trouvé de motorisation le X 5 500.



Stef


Dernière édition par stef le Lun 28 Avr - 16:02, édité 5 fois
avatar
stef

Messages : 767
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

CC 7001

Message  stef le Lun 3 Juin - 20:48

Il doit s'agir à la fois d'une des toutes premières production Chaumeil et sans doute la première reproduction de la machine. La maquette est datable d'environ 1951. Elle est traitée à l'échelle du H.O. en 2 rails 12 volts. Les pantographes sont très réussis. Les vitrages ne se faisaient pas trop à l'époque. Hélas les peintures n'avaient pas les qualités d'aujourd'hui, et l'amateur n'avait pas un très bon coup de pinceau.



Stef
avatar
stef

Messages : 767
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

242 A 1

Message  stef le Mar 26 Nov - 17:13

Admirateur des plus belles machines SNCF, monsieur Chaumeil entreprit la construction de la 242 A 1.
Le tirage limité à 10 exemplaires, la totalité de la production ne fut pas assemblée, le nombre d'exemplaires estimé serait de l'ordre de 3 ou 4.

L'exemplaire photographié a été monté par le maitre, avec ses liserés rouges surabondants.







Selon l'habitude maison, du rouge a été ajouté à des endroits où il n'y avait pas lieu, mais le double filet sur le tablier est un remarquable exercice.

Stef
avatar
stef

Messages : 767
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

BB 8100

Message  stef le Jeu 16 Jan - 17:04

La 8100 inspira monsieur Chaumeil dès sa sortie d'usine. C'est certainement le modèle le plus répandu de la production. La date de commercialisation se situe vers 1954. contrairement à ses confrères, monsieur Chaumeil avait trouvé une qualité de peinture tenant sur le bronze. Par contre elle a tendance à se ternir, il faut recourir au produit d'époque pour raviver les teintes, à savoir du polish auto.
Le modèle présenté avec ses filets rouges sur-abondants sort de la rue Pasteur, par contre le moteur n'est pas un Chaumeil, mais un moteur industriel rond genre Fleishmann, monté très proprement.
Les bogies sont une merveille de gravure profonde, par contre ils sont très éloignés de la machine réelle. Peut-être ont-ils été gravés pour une machine plus ancienne.


Monsieur Chaumeil avait créé un emporte pièce spécial pour les hublots qui devaient tenir par force sans colle.


Les traces blanches proviennent du polish ancien, un bon lavage est nécessaire.






Déjà des essuie-glaces.

Un autre exemplaire à 2 moteurs nous livre ses secrets.



L'espace de la caisse était bien rempli. Il s'agit de la première génération de moteurs Chaumeil, où l'induit n'était tenu que par une extrémité. Le frotteur est on ne peut plus simple, réduit à un seul fil courbé.


Stef


Dernière édition par stef le Jeu 1 Mai - 16:47, édité 1 fois
avatar
stef

Messages : 767
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

141 R

Message  stef le Mar 11 Mar - 19:35

Bien que plusieurs 141 R soient connues, celle-ci provient bien des ateliers Chaumeil. L'étiquette est d'origine. Elle est en 3 rails avec ski Märklin non d'origine. L'embiellage est en bronze moulé, remarquable pour une production des années 50. Par contre les tiges de piston ne sortaient pas des cylindres sur la machine réelle, TAB a fait la même erreur.







Une autre machine réalisée par un amateur, sans en trouver la raison son allure date :






La face avant est vraiment trop dépouillée, des lanternes et la pompe à air seraient à ajouter.



Embiellage réalisé par un amateur, beaucoup moins fin que celui du maitre :




Stef
avatar
stef

Messages : 767
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bref historique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum